Facebookinstagramflickr

Cette semaine, on va voir ensemble combien les points de vue sont importants en photographie ! Vous devez trouver un sujet fixe et lui tourner autour pour varier les points de vue et essayer d’en tirer des images intéressantes. On va voir les différentes possibilités que vous avez.

1. Le choix du sujet

Vous étes complètement libres de choisir le sujet que vous voulez. Cette semaine, par manque de temps (et surtout avec le soleil qui se couche à 17h…), j’ai opté pour la petite cabane à oiseau qui crèche dans mon jardin ce week-end, dès que le soleil a bien voulu pointer son nez.

2. Le matériel

Pour ce thème, il vaut mieux rester au plus simple et jouer uniquement sur les points de vue. Je suis à peu près sûre que vous avez l’habitude d’utiliser des zoom, qui vous permettent de rester bien droit sur vos deux pieds et de photographier de (très) près et de (très) loin.

Cette semaine, c’est niet ! Cette fois, déplacez-vous ! Si vous voulez vous ajouter du challenge, vous pouvez utiliser un objectif à focale fixe, comme ça vous serez vraiment obligés de vous déplacer pour prendre vos photos.

3. Les points de vue possibles

Cette semaine, je me suis limitée à 28 prises de vue. Pas une de plus ! Pourquoi ? Pour être sûre que je vais réfléchir à mes compositions et pas photographier en rafale en tournant au hasard autour de ma petite cabane à oiseaux. Ça fera d’ailleurs le sujet du prochain article du blog sur la slow photography 🙂

J’ai commencé par photographier l’objet d’une façon assez classique, descriptive. On voit mon sujet en entier, dans son environnement. Cette photo n’est absolument pas réussie (et globalement les premières photos que je fais d’une série sont rarement réussies !). On voit le mur nu et moche derrière, le ciel est cramé. Cette photo n’apporte vraiment rien au sujet. Il faut donc changer de tactique.

Je suis ensuite allée tester des plongées et contre-plongées rapprochés mais j’étais pas vraiment satisfaite du résultat. La composition me plaisait pas comme ça et en plus la profondeur de champ était trop étroite pour donner un résultat potable.

Finalement, j’ai préféré aller dans le détail. Aller chercher des motifs, des effets d’ombres et lumières. La lumière était dure, on était en début d’après-midi donc c’était pas simple ! Si je ne devais en garder qu’une, ça serait sûrement la dernière, celle où on ne voit que les grains pour les oiseaux. J’ai vraiment cherché les contrastes et les motifs sur cette image. On a l’opposition ombre/lumière, et l’opposition grains/bois qui me plaisait pas mal.

4. Les réglages

Comme d’habitude, je vous parle des réglages que j’ai pu utiliser sur cette série. Presque toutes les photos ont été prises en mode priorité ouverture. La lumière ambiante était très forte donc aucun soucis de flou à craindre. Je laisse donc ma vitesse d’obturation en automatique.

Je règle mes ISO à 100 pour optimiser la qualité de mes images. Et puis c’est parti ! Rien de plus à savoir sur les réglages ! A part peut-être que lorsque je photographie des détails et que je m’approche assez près de mon sujet, je passe souvent en mise au point manuel. Lorsque je laisse l’autofocus, j’utilise toujours mon collimateur central pour une mise au point précise.

On se revoit très bientôt pour un nouvel article, de nouvelles photos et de nouveaux défis ! 🙂 D’ici là, prenez de belles photos ! Si mes articles vous plaisent, suivez-moi sur FacebookInstagramFlickR et Twitter 😉

Facebookinstagramflickr

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :